Non, la poésie, ce n’est pas qu’un truc chiant qu’on apprend à l’école

Les arts Par la communauté 25 juin 2017

Non, la poésie, ce n’est pas qu’un truc chiant qu’on apprend à l’école

La poésie c’est chouette, et nul besoin d’être un poète pour aimer les proses.

Pourtant, apprendre un poème à l’école, beurk, qui a aimé ça sans rire ? C’est long, on passe beaucoup de temps à apprendre des vers, en se demandant à la fin : mais au fait, à quoi ça sert au juste ?

Et le pire dans l’histoire, c’est que ce foutu poème appris la veille au soir chez soi, il faut pouvoir le restituer dans son intégralité, sans trébucher, le lendemain devant toute une assemblée. Ouille, ouille, ouille !

Pourquoi apprend-t-on des poèmes ?

En apprenant un poème ou une fable, genre les Fables de la Fontaine, vous apprenez des tournures de phrase et surtout vous apprenez une forme de langage. Oui enfin là, je doute que lors d’une conversation, vous vous adressiez à votre prochain avec des proses. Mais bon, tentez, ça pourrait être drôle !

Puis en apprenant un très long et difficile poème, vous mobilisez toutes les cellules grises de votre cerveau pour enregistrer et ressortir plus tard ce que vous avez appris. Ainsi, vous musclez votre cerveau, car la mémoire ça se travaille et ça s’entretien ! Alors c’est vrai, pour le côté sport, on aurait pu éventuellement intégrer la poésie à l’EPS, mais non c’est du français, car la poésie c’est avant tout un art littéraire.

Les poètes les plus connus

C’est rasoir, je le reconnais. Alors je vous propose juste un petit tour d’horizon des poètes les plus connus, afin de raviver vos souvenirs et vous inciter à aller lire leurs poèmes. 

  • Jacques Prévert, dont les poèmes ont été mis en musique par Joseph Kosma dès 1935
  • Théophile Gauthier, poète et romancier dans l’âme
  • Maupassant, poète mais aussi connu pour le Horla
  • Victor Hugo, auteur connu pour les misérables. Une vie littéraire riche, personnage engagé
  • Paul Verlaine, poète maudit, mais reconnu par les générations suivantes
  • Maurice Carême, nommé le prince de la poésie en 1972
  • Charles Baudelaire, grand poète du XIXème siècle, il est l’auteur de : « les fleurs du mal »
  • Arthur Rimbaud, le poète par excellence
  • Jean de la Fontaine et ses fameuses Fables de la Fontaine

Jean de La Fontaine

Pourquoi c’est bien d’écrire de la poésie ?

Le poème permet, bien plus que tout autre genre littéraire, l’expression d’une idée, d’un sentiment ou de retranscrire par nécessité un événement par écrit. C’est une façon déguisée de faire passer un message, sans les contours formels d’un texte classique. Vous voulez exprimer l’idée que ce monde dans lequel on vit est « chiant », alors faites-le en poésie, souvent ça passe mieux !

C’est ainsi, le poème attire le regard par le biais d’une forme artistique originale afin de véhiculer une opinion. L’écriture poétique est comme un exutoire et se veut parfois moralisatrice, voyez par exemple avec Jean de la Fontaine. En effet, à toutes ses fables on rencontre une morale, si vous volez un œuf vous pouvez être tenté de voler un bœuf ! Une belle leçon de vie à retenir, voir presque à méditer.

Finalement, la poésie a le mérite d’exister pour ce qu’elle est : la beauté des textes et la façon dont sont rédigés les messages. Platon disait de son temps : « touché par l’amour, tout homme devient poète » un exemple où les sentiments sont sources d’inspiration.

Théophile Gauthier, vous vous souvenez ? il faisait partie de ma petite liste des poètes rencontrés à l’école. Dans son poème « Le pin des Landes », notre ami compare le poète à un pin dans le « Sahara français » qui s’élève pour se retrouver finalement victime d’un bourreau, qui n’est autre que l’homme. Ainsi, le poème a cette vénérable mission que de véhiculer des messages par l’intermédiaire de textes écrits dans un style artistique quelque peu décalé.

Comment écrire vous-même un poème ?

C’est bien d’apprendre les poèmes des autres, mais c’est plus sympa d’apprendre à les écrire soi-même. Si vous aimez les chansons, alors vous comprendrez facilement que la construction d’un poème s’effectue tout aussi simplement, avec quelques règles à respecter certes, mais finalement c’est la même chose.

En premier, il vous faut trouver un thème avec lequel vous serez à l’aise (amour, saisons, vacances…). Cela peut paraître ennuyeux, mais c’est malgré tout une pratique qui a le pouvoir d’enrichir votre champ lexical, car après avoir trouvé votre thématique, il va falloir aller à la recherche des termes qui se rapportent à votre idée. Vous choisissez l’amour, alors voyez quels sont les mots qui jouent avec cette expression, en quelque sorte une sorte de liste des synonymes à établir (mais pas que…) : Flamme, passion, sensibilité, sentiments, sublimer, attentions, cœur, fleur…

Mais alors attention, ne choisissez pas tout et n’importe quoi, sélectionnez des mots qui chantent à l’oreille et que vous aimez. Car ces mots il va falloir les mettre en valeur, trouver une sorte de mélodie pour la construction de strophes plaisantes à entendre.

Et puis il faudra penser aux rimes, même si certains poèmes en sont dépourvus, faire rimer les mots c’est franchement plus séduisant. Ces rimes peuvent être organisées ligne après ligne, ou toutes les deux lignes, en fait, vous faites comme vous voulez, pourvu qu’il y ait un rythme et que votre texte soit joli à écouter.

Le plus important dans l’histoire : laissez-vous aller. Laissez parler vos émotions, racontez votre poème en le vivant ! Car la technique c’est bien, mais un poème n’est plus un poème si celui-ci est fade.

Petit essai

Dans le paragraphe comment est construit un poème, j’avais pris pour exemple « l’amour » Alors on pourrait écrire ceci :

Maintenant à vous !

8 commentaires
  1. Alaet

    J'ai bien aimé ton article (celui là aussi :p) mais, je vais pas dire que je trouve "dommage" d'avoir traité que de la poésie parce que pas mal de chose que tu dis sont vraies pour le français de manière générale, le langage globalement. Enfin moi j'y ai retrouvé des similitudes avec mon ressenti sur le langage :D Toujours est-il que c'est super intéressant et moi qui suis un fanatique de la langue mais sans plus pour la poésie tu as su me titiller ma curiosité et essayer de gratter deux trois poème à ma sauce :) Merci pour cet article

    • laurefranquelin

      Hello Alaet, Je suis ravie que ce sujet t'ai intéressé. J'espère que tu partageras avec nous tes œuvres poétiques. A bientôt

  2. Céline De Luca

    Ça fait très très longtemps que j'attendais un article sur la po´ésie sur l'institut pandore, une bonne tentation de s'y mettre !

    • laurefranquelin

      Merci Céline.

  3. Sanchez

    Merci de vos textes, je ne sais pas si j'en écrirai un jour, mais j'aime vous lire. L'écriture fait son chemin ainsi, peut-être ?

    • laurefranquelin

      Merci Sanchez pour cette appréciation, ça fait toujours plaisir.

  4. Enzo

    Très beau poème !

    • Laure

      Hello, Il ne vous reste plus qu'à l'apprendre par cœur, et à le réciter à votre douce moitié. Merci pour cette appréciation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *