5 trucs étonnnants à connaître sur le chocolat, sur son histoire et ses pouvoirs

Découvrir l'Histoire Par la communauté 9 juin 2017

author:

5 trucs étonnnants à connaître sur le chocolat, sur son histoire et ses pouvoirs

Le chocolat, cette denrée alimentaire très prisée, fait parler de lui sous toutes les formes : régimes, recettes, bienfaits sur la santé et sur le moral, le vrai/faux chocolat blanc, la plus grosse tablette au monde etc.

Ici, nous allons découvrir 5 trucs différents de ce que vous auriez pu lire auparavant sur le chocolat. On y va !

1) Le cacao c’est barbare !

En 1605, Charles de l’Ecluse avait fixé le nom de cacao (cacao fructus) pour désigner le cacaoyer. En 1737, le père de la nomenclature binominale, j’ai nommé Linné, l’a rebaptisé Théobroma cacao.

Théobroma signifiant « nourriture des dieux ». Pourquoi a-t-il fait ça ? Parce qu’il a estimé que « cacao », c’était barbare comme nom, tout simplement.

2) Qu’aurait-on fait sans les Mayas ?

Les premières utilisations des fèves de cacao remonteraient à la civilisation des Mayas. Ils le considéraient comme un met sacré, avaient leur recette spéciale de chocolat (chaud?), et l’utilisaient même comme monnaie d’échange.

3) Quand le chocolat devient dangereux

L’être humain est capable de métaboliser rapidement la théobromine, le composant phare du chocolat. Ce qui rend ce dernier inoffensif pour lui. Ceci dit, n’oublions pas ces paroles de Paracelse : « Tout est poison et rien n’est poison, la dose seule fait que quelque chose n’est pas un poison ».

Quant aux animaux domestiques, notamment les chiens et les chats, la théobromine leur est toxique. Cette toxicité est due à leur incapacité à la métaboliser. Ne pouvant être dégradée en métabolites inoffensifs au fur et et mesure, cette méthylxanthine (appelons-la par son nom de famille pour éviter les répétitions) s’accumule dans le sang. Le tableau qui suit, décrit les symptômes observés en fonction de la dose ingérée de théobromine (exprimée en mg) par kilo de poids corporel de l’animal :

La quantité toxique de chocolat à manger dépend du pourcentage de cacao et du poids de l’individu. A titre indicatif, s’il faut entre 5 et 40 kg de chocolat pour tuer un être humain, une seule tablette de chocolat noir suffirait pour tuer un chien de 10 kg.

4) Je mange du chocolat donc je suis intelligent

Une étude publiée dans le New England Journal of Medicine, a montré que plus une nation consommait de chocolat, plus elle comptait de prix Nobel. Cette étude place la Suisse en première position avec la plus grande consommation de chocolat et le plus grand nombre de lauréats de prix Nobel.

Le secret résiderait dans les flavonoïdes. Ce sont des substances présentes dans les fruits, les légumes, le cacao et le vin. Elles ont un grand pouvoir antioxydant.

Ces flavonoïdes amélioreraient les performances cognitives, c’est-à-dire les fonctions en relation avec la mémoire, le langage, l’apprentissage, l’attention, la prise de décision etc. Manger du chocolat reviendrait à avaler la pilule rouge pour rentrer dans la Matrice, ou presque. On comprend alors pourquoi la consommation de chocolat a été mise en relation avec le nombre de prix Nobel.

Je ne sais pas vous, mais personnellement, j’aurais dû obtenir un prix Nobel depuis très longtemps.

5) Donnant donnant

Les gens peuvent dévoiler leur mot de passe si on leur offre du chocolat. C’est ce qu’a démontré une étude se basant sur l’ingénierie sociale. C’est-à-dire l’influence d’une personne afin qu’elle livre des données.

L’explication relève du concept psychologique de réciprocité. C’est-à-dire que si je suis gentille avec vous, vous allez vous sentir obligés de l’être avec moi en retour.

Donc quand vous prendra l’envie d’essayer de hacker des mots de passe, ou de vous lancer dans des calculs mathématiques abracadabrants afin d’essayer de deviner des codes, pensez à offrir d’abord du chocolat ! Ça pourrait marcher.

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Sorry that something went wrong, repeat again!

2commentaires

des plus récents
Meilleur des plus récents des plus anciens
1

Sujet très chocolaté, j’adore. Par contre pour nous, les gens allergiques, nous devons nous méfier de la Tyramine présente dans le chocolat. La Tyramine peut être responsable des accidents pseudo-allergiques alimentaires. Sans être allergique spécifiquement, cette substance accélère en quelque sorte le risque d’allergie avec les produits pour lesquels on est réellement allergique (Je dis ça car c’est sur ma petite liste donnée par mon allergologue – le chocolat contient 500 ug / g). A éviter aussi pour les gens qui ont des problèmes d’ESV (Extrasystole ventriculaire = en fait c’est le cœur qui fait des bonds tout seul dans la poitrine). A part ça, j’adore LE CHOCOLAT !!!

2

Cool, bien écrit, marrant et instructif ! Y’a pas moyens de s’abonner aux articles de nos auteurs favoris ?