Je veux comprendre la dette une bonne fois pour toutes !

Économie 19 octobre 2016

Je veux comprendre la dette une bonne fois pour toutes !

Vous n’y avez jamais rien compris, mais pourtant quand vous entendez les politiques en parler, ça a l’air trèèèès grave et très important. La dette. Ouais la dette. Ce truc incompréhensible qui se compte en milliers de milliards. Son montant en 2016 : 2170,6 milliards ou 2 170 600 000 000 € si vous préférez. Bref, autant d’argent que vous n’aurez jamais dans votre petite vie.

À votre décharge, si vous n’y comprenez rien, c’est aussi parce que vous ne vous sentez pas trop trop concerné : dans la vie de tous les jours, votre banquier à vous ne vous prêtera jamais 2170,6 milliards d’euros. Mais l’État, lui, il est trop fort et il peut.

Alors comment ça se passe ? Accrochez-vous, vous allez enfin comprendre la dette, et vous ne serez plus jamais le teubé de service en économie.

Pourquoi on est endetté comme des porcs depuis les années 70′ ?

Pour comprendre la dette, il faut savoir d’où elle vient, et où est-ce que ça a coincé dans l’histoire pour qu’on en soit arrivé là.

Alors c’est simple : d’abord, nous vivons à crédit depuis plus de 40 ans. Mais avant, c’était un peu plus cool à gérer. Avant 1973, lorsque les pays européens avaient besoin d’argent (par exemple pour assurer l’éducation, la défense, la santé, etc.) ils empruntaient de l’argent à leurs propres Banques (les Banques Centrales, la Banque de France quoi). Cet argent était emprunté à taux zéro (c’est-à-dire, sans intérêt).

Mais en janvier 1973, un mec (Pompidou, ancien gouverneur de la banque Rothschild) a décidé de réformer tout ça. Comme il se kiffait un peu (normal, il était aussi Président), il a créé la loi Pompidou qui interdit à la Banque de France de faire crédit à l’État.

Infographie pour comprendre la dette : la France enchaine les déficits publics
Infographie Le Figaro

Désormais, si l’État Français veut emprunter de l’argent, il doit se tourner vers les banques privées qui prêtent sans souci, mais avec des intérêts énormeees : l’État doit donc rembourser l’argent emprunté + payer les intérêts… Un peu comme vous quand vous faites un crédit à la banque. Vous remboursez plus que ce que vous empruntez, et ça, ça fait mal.

À qui paye-t-on la dette, ou plutôt, qui s’en met plein les poches ?

Comprendre la dette, c’est aussi savoir qui se cache derrière. Eh bien, pour ce qui concerne la France, rien de bien étonnant : ce sont des banques et des investisseurs institutionnels qui détiennent la dette.

Mais parmi les détenteurs de la dette, on trouve 64% de non-résidents. Non, non vous ne rêvez pas, la dette publique française ne se paie pas seulement en France. On rembourse donc 64% de notre dette aux banques et aux investisseurs étrangers (comme par exemple UBS, Bank of America, Goldman Sachs, etc. – la suite ici) et seulement 36% aux banques et aux sociétés financières françaises (BNP Paribas, Crédit agricole, Natixis et Société générale).

comprendre la dette ; schema des détenteurs de la dette

Pourquoi les investisseurs investissent dans la dette publique ?

En investissant dans la dette, les créanciers font un placement sûr.

Exemple : Michel, investisseur en costard trois pièces, décide d’acheter 1 million d’euros de dette française, à 3% sur 10 ans. Chaque année, pendant 10 ans, il recevra 3% d’intérêt, soit 30 000 euros et dans dix ans, il récupèrera son million d’euros. Au final, Michel aura gagné 300 000 euros. Pas mal.

Le seul risque que prend Michel, c’est que l’État soit en faillite. Mais l’État français est assez costaud pour continuer à attirer des investisseurs qui adorent se faire plein d’argent.

Pourquoi la dette augmente tout le temps ?

Si vous voulez vraiment comprendre la dette, vous devez vous mettre en tête que notre État dépense plus que ce qu’il gagne (avec nos impôts et nos taxes). Ouais c’est un vrai panier percé.

Et comme la France dépense plus que ce qu’elle a, elle accumule chaque année des déficits de fous furieux. Pour continuer à payer ses factures (la Sécu, les retraites, l’éducation, la santé, la défense et tout et tout), la France emprunte donc ce qu’elle n’a pas. Et cet argent lui coûte cher, car elle rembourse des intérêts en plus, aux gentils banquiers à qui elle emprunte.

C’est aussi ce qui explique que depuis 1978, la dette a été multipliée par 27, soit plus de 25 000 € à rembourser par habitant. On est content hein ?  

Comment supprimer la dette ?

Grande question. Certains pensent qu’il faut réduire les dépenses publiques (en supprimant des emplois et des prestations de l’État, par exemple) ; d’autres préfèrent taxer les citoyens en fonction des revenus et des patrimoines pour faire rentrer de l’argent. Oui, sachez que vos impôts servent à rembourser la dette (et l’État vous remercie).

Est-ce qu’on va tous mourir si on ne paye pas la dette ?

La réponse est… NON ! D’ailleurs beaucoup pensent qu’aucun pays ne remboursera ses dettes (vous imaginez plus de 2 000 milliards d’euros pour la France, et plus de 10 000 milliards de dollars pour les USA… !).

Et si un pays peut très bien ne jamais rembourser ses dettes, c’est parce qu’il n’est pas un humain : oui, un pays ne meurt jamais, il pourra toujours différer ses remboursements jusqu’à la fin de l’univers du monde.

Par contre ce qui est sûr, c’est qu’un pays doit absolument rembourser les intérêts de sa dette. Pourquoi ? Parce que sinon il ne trouvera plus jamais d’investisseurs (sauf à des taux encore plus oufs). Alors pas le choix, pour continuer à emprunter aux investisseurs, le pays doit inspirer confiance (en maîtrisant bien ses dépenses publiques, par exemple) et se serrer la ceinture pour être capable de rembourser ses intérêts.

Si vous voulez comprendre la dette plus en détails…

…Eh bien je vous invite à vous renseigner davantage sur la Bourse et le trading, car c’est un peu ce qu’il se passe avec notre dette tant aimée (elle est en Bourse et elle se fait trader).

 

PS : si vous avez envie de tout comprendre (eeeenfin !) sur l'économie et la politique, cliquez ici pour découvrir notre fabuleux livre.

Comprendre l'économie et la politique

Rédactrice — diplômée en littérature, passionnée de philosophie et de plein de trucs cool qui font réfléchir.

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Sorry that something went wrong, repeat again!

5commentaires

des plus récents
Meilleur des plus récents des plus anciens
1

Bonjour, merci pour cet article écrit sur un ton peu commun pour expliquer ce genre de choses, cependant je recherche une information qui ne s’y trouve pas et que je ne trouve nulpart.

En effet, la France est endettée, le belgique aussi, l’Europe de façon globale est endettée, le Japon aussi, les États-Unis aussi bref, il semblerait que tous les états du monde sont endettés auprès de banques/investisseurs privés soit résidents soit étrangers au pays concerné. La question que je me pose est la suivante :

D’où vient concrètement l’argent qu’emprunte chacun de ces pays? Plus précisemment, je ne comprends pas comment chaque pays du monde peut être endetté puisque les organismes privés (créanciers) ont donc de l’argent à prêté, argent qui vient forcément de quelque part, mais où?

Ces créanciers paient des impôts dans l’État où ils résident je suppose?

Il doit bien y avoir une fin à tout ça? N’y aura t’il plus, un jour, d’argent à emprunter?

En espérant que ces questions ne soient pas trop peu précises.

2

Merci de cette explication, j’ai enfin une idée sur la dette d’un état.

Auteur3

Merci à vous !

4
Josiane NOIRET DUBROMEL

Une question que je me pose : L’argent qui se trouve dans les banques est bien celui que chacun d’entre nous y dépose . Donc c’est pas tombé du ciel l’argent qui est prêté aux états ! Au départ c’est notre argent ! Elles nous prêtent notre propre argent mais on ne pourra jamais le rembourser ! A moins qu’on accepte de se serrer encore un peu plus la ceinture ! Et pendant ce temps là, il y a des gens qui s’amusent à faire des paris à la bourse avec l’argent que nous avons confié à nos banques et si on est pas des gros actionnaires on ne ramasse jamais la mise pendant que d’autres amassent des milliards ! C’est sûrement plus compliqué que ça mais c’est le principe ! Merci Doria Messaoudene ! J’ai bien aimé votre exposé !

Auteur5

Merci beaucoup Josiane 🙂