5 pays sans armée (ouais ces mecs sont des barges)

Économie 29 juillet 2016

5 pays sans armée (ouais ces mecs sont des barges)

Un pays sans armée au 21ème siècle, ça paraît complètement dingue. Mais pourtant ça existe. Bien souvent, c’est l’histoire du pays ou sa situation géographique qui expliquent l’absence de militaires.

Pour la petite anecdote, le Costa Rica est le premier pays à avoir aboli son armée après la guerre civile de 1948.

Eh non, ce n’est pas devenu l’anarchie au Costa-Rica : au contraire, la suppression des budgets militaires a permis à l’État d’investir dans l’éducation et dans la santé pour améliorer le niveau de vie des habitants.

Voici 5 pays sans armée (mais qui vivent très bien).

1. Andorre

andorre : pays sans armée

Ce petit pays caché dans les Pyrénées n’a plus d’armée depuis 1993. La défense de la Principauté est assurée par la France ou l’Espagne. 

Eh oui, maintenant devinez qui sont les deux Princes d’Andorre ? Un évêque espagnol et… François Hollande !

Oui, la principauté a été créée en 780, sous le règne de Charlemagne et est régie par un contrat un peu bizarre qui concède le trône à deux coprinces : l’évêque catalan et le chef d’État français.

Bon rassurez-vous, si jamais il y a un souci, la principauté dispose d’une petite unité d’intervention de la police (la GIPA), chargée de missions de contre-terrorisme et de libération d’otages.

2. Liechtenstein (paumé entre la Suisse et l’Autriche)

liechtenstein : pays sans armée

 

Le petit pays a choisi d’abolir son armée en 1868, depuis il est protégé par la Suisse.

Mais en cas de forces majeures, le Liechtenstein peut mobiliser ses citoyens majeurs et âgés de moins de 60 ans pour former une armée en temps de guerre.

Cette situation ne s’est jamais produite, donc si vous comptiez vous exiler là-bas pour échapper à l’armée, vous pouvez toujours.

Pour maintenir la sécurité et la loi, le Liechtenstein emploie tout de même une unité spécialisée composée de 125 employés : 91 officiers et 34 en civil, depuis 1933.

3. Les Samoa (4 îles perdues dans l’océan Pacifique)

Les Samoa : 4 iles sans armée

Depuis l’Indépendance des quatre îles, aucune armée n’a été créée. 

Si un jour une guerre éclate au milieu du Pacifique et touche les Samoa (ce serait vraiment pas de chance), c’est la Nouvelle-Zélande qui serait chargée de défendre les quatre petites îles, suite à un traité signé en 1962.

Pour maintenir l’ordre et la sécurité intérieure, il existe une toute petite force de police pas très armée et une unité de surveillance maritime. 

4. Nauru (île perdue bis)

Nauru pays sans armée

Nauru est une toute minuscule île d’Océanie de 10 000 habitants et de 21km2.

Ça a l’air mignon comme ça… Mais FAUX ! Le sud de l’île est une prison à ciel ouvert (qui détient les détenus et les immigrés renvoyés par l’Australie). C’est tout de suite moins glamour.

C’est donc tout naturellement l’Australie qui est en charge de la défense de l’île en cas de guerre.

Mais pour la vie de tous les jours, il y a seulement 100 policiers qui patrouillent dans le pays et possèdent uniquement 23 armes à feu.

5. Le Japon

Japon pays sans armée

Niveau armée, le Japon est un peu à part, mais reste officiellement un pays sans armée.

L’article 9 de la constitution japonaise de 1946 stipule que le Japon renonce à la guerre et conduit donc à la suppression de son armée et de sa marine impériale, après avoir perdu la Guerre du Pacifique face aux États-Unis.

Le Japon a donc l’interdiction totale d’avoir une armée pour attaquer les autres pays, mais a le droit d’avoir des troupes pour défendre et assurer l’ordre au sein du pays : il s’agit d’une armée d’autodéfense.

Elle est composée :

  • d’une Force maritime d’autodéfense (44 000 hommes)
  • d’une Force aérienne d’autodéfense (45 600 hommes)
  • d’une Force terrestre d’autodéfense (157 000 hommes)
200

Bonus (en + des pays sans armée)

Les 10 pays en paix (non engagés dans un quelconque conflit) : le Botswana, le Chili, le Costa Rica, le Japon, l’île Maurice, le Panama, le Qatar, la Suisse, l’Uruguay et le Vietnam (selon le classement Global Peace Index 2016)

L’armée la plus grande : la Chine… 2,3 millions de soldats !

L’armée la plus petite : les Seychelles… avec 162 soldats !

Le plus gros budjet : Les États-Unis… 612 milliards de dollars.

PS : si vous avez envie de tout comprendre (eeeenfin !) sur l'économie et la politique, cliquez ici pour découvrir notre fabuleux livre.

Comprendre l'économie et la politique

Auteur turbulent, et fondateur de l'Institut Pandore. Je me lasse de tout, sauf d'apprendre et de dire des gros mots. J'écrivais sous pseudonyme (Félix Boussa et Charles Cohle).

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Sorry that something went wrong, repeat again!