Menu
Mentalisme

Pourquoi la manipulation et le mentalisme sont inutiles (voire dangereux)

Pour certains, la manipulation, le charisme et la séduction sont absolument naturels et ne s’apprennent pas en lisant des cours. J’ai fait ce constat lorsque je parlais de mon travail autour de moi. En montrant ce blog à des proches, j’ai souvent reçu une remarque… à priori assez vexante :

“heu… oui c’est sympa mais bon tout ça, la manipulation, le sourire, le langage du corps…. c’est trivial, il y a vraiment des gens qui ne savent pas tout ça, et qui ont besoin de l’apprendre ?”

Les premières fois je ne savais pas quoi répondre, je l’avoue. Puis petit à petit, j’ai compris où était le problème.

La manipulation et le mentalisme ne servent à rien

Selon moi, il y a trois groupes de personnes. Cette analyse que je vais vous détailler est volontairement simpliste. Voyez-la comme un dessin d’enfant fait au feutre sur une feuille blanche : ça ne représente pas la réalité mais on comprend facilement ce que l’enfant a voulu dire.

Dessin d'enfant

Vous me direz si vous êtes d’accord en commentaire de l’article. Voici mes 3 groupes :

  1. Ceux qui ont du mal avec leurs relations sociales. Ils cherchent de l’aide pour avoir confiance en eux, pour être plus charismatiques, plus à l’aise avec les autres.
  2. Ceux qui n’ont pas de problème en société, mais qui cherchent quand même à mieux faire, à optimiser leur charisme, leur influence, leur aura.
  3. Ceux qui ne se posent aucune question. Ça marche pour eux ? Tant mieux. Ça ne marche pas ? Tant pis.

C’est en analysant les choses de cette manière qu’on comprend vraiment en quoi consiste le mentalisme.

Le prix de la mauvaise foi est attribué… au groupe n°3

Tout ce qu’apprendront les personnes du troisième groupe sera “évident”, “trivial”, “humain”. La preuve sociale ? “ben oui bien sûr, c’est connu comme truc”. L’effet Barnum ? “oui bah ça existe depuis la nuit des temps hein”.

Derrière ces réactions se cachent beaucoup de mauvaise foi et peut-être un égo un peu trop gonflé. Mais ce n’est pas tout : ces gens ratent complètement le principe clef de la psychologie sociale.

Le mentalisme, l’horlogerie Suisse version sociale

La psychologie sociale et le mentalisme consistent à transformer les interactions sociales qui nous entourent en des mécanismes simples que l’on peut décortiquer et mieux comprendre. Soit pour les détraquer (manipulation), soit pour les répliquer et en profiter (développement personnel).

Imaginons qu’une relation sociale soit représentée par une horloge. Une personne qui ne s’est jamais intéressée au mentalisme verra les choses comme ça :

horloge1

Un mentaliste, aussi débutant soit-il, veut voir les choses comme ça :

horloge2

En d’autres termes, le mentaliste cherche à voir le mécanisme derrière chaque interaction, là où le non-mentaliste ne cherche qu’à vivre ou à subir l’interaction sans admettre que la théorie peut avoir du bon.

Attention : le mentalisme peut-être dangereux

Le danger du mentalisme consiste à ne voir que le mécanisme, tout le temps, partout, sans jamais refermer la pendule pour l’observer fonctionner naturellement.

Dans la vie concrète, cela correspond :

  • Aux gens qui voient la manipulation partout, tout le temps ;
  • Aux gens qui se demandent s’il y a une technique pour chaque situation de leur vie : une technique pour avoir une augmentation de salaire avec son boss, une technique pour être plus empathique, une technique pour être plus charismatique, … ;

Pire : on me demande parfois “s’il est possible d’additionner deux techniques de manipulation pour en avoir une troisième plus puissante”. Eh, oh ! Il est temps de se réveiller. On parle de psychologie sociale, pas de sortilèges magiques. C’est un abus typique de mécanisation des relations. À trop vouloir théoriser les choses, on en vient à se poser des questions totalement hallucinantes.

Résumé de l’article

Vous faîtes partie du groupe 1 et 2 : bravo, vous faîtes preuve d’une belle ouverture d’esprit selon moi. Attention simplement à ne pas tomber dans le piège de l’hyper-mécanisation.

Vous faîtes partie du groupe 3 : ne jugez pas trop vite les gens qui s’intéressent au mentalisme ou à la psycho sociale. Ce ne sont pas que des “pauvres gens” en mal d’affection ou de vie sociale. Il ne s’agit pas non plus de spiritualisme. Prenez le temps de comprendre nos convictions, ou ignorez nous.

J’avais besoin de publier cet article pour l’envoyer à deux-trois personnes. J’espère qu’il vous a permis d’y voir un peu plus clair, quelque soit vos ambitions. Aussi, je pense reprendre petit à petit la publication d’articles ici. 🙂

A bientôt alors !
Félix

64 Commentaires

  • Avatar
    max&mmail
    25 avril 2014 à 22 h 55 min

    Salut Felix,
    J’ai moi même un peu de mal a me situer dans un de tes groupes; en un sens j’aurais tendance à rejoindre notre ami le polémiste Jo…sa critique est incisive mais pour autant non dénuée d’intérêt; je pense sincèrement que ses interrogations sont légitimes et m’étonne de ne trouver sur ce blog qu’une seule personne pour soutenir ce point de vue.
    So… pervers narcissique? Je ne pense pas (au passage, il est étonnant de voir certains “mentalistes” poster aussi promptement des jugements critiquables basés sur des analyses aussi sommaires que subjectives….)
    Enfin, et pour finir, je te remercie pour ce nouvel article et pour ton investissement toujours remarquable.

    PS pour Laurence: ne prend pas mal mon commentaire mais j’ai du mal avec les jugements et les citations… de mon point de vue chaque interrogation est légitime et on ne s’exprime jamais mieux que par soi même. Dsl si je peux paraître dur.

    Répondre
    • Avatar
      Félix Boussa
      29 avril 2014 à 9 h 25 min

      Salut Max,

      Non il n’y avait pas eu de problème avec ton message, tout s’est bien passé ! Du coup je me suis permis de garder ton premier message uniquement, il devait être plus spontané.

      Je ne suis pas sûr d’avoir compris ton post, à qui fait référence “pervers narcissique” ? Quoi qu’il en soit merci pour tes encouragements. Passe une bonne journée !

      Répondre
  • Avatar
    Kenneth
    26 avril 2014 à 12 h 42 min

    Bon article Félix,
    Il est vrai que le mentalisme à du bon. Il est vraiment interessant de pouvoir comprendre ce qu’on dit autour de soit, lire entre les lignes, décortiquer chaque gestes pour pouvoir anticiper sur les fait.
    Mais comme tu la expliquer il ne faut vraiment pas l’utilise comme mode vie où chaque personne et chaque discour de son entourage doit être analyser. Ca finira surment par un obscession et c’est vraiment pas bon.
    Le mieux dans tout ça c’est de prendre le mentalisme avec modération et de se connaitre soit même (malgré que c’est chose souvent difficile).
    Merci beaucoup pour cet article, j’ai vraiment aimer.

    Répondre
    • Avatar
      Félix Boussa
      29 avril 2014 à 9 h 23 min

      Salut Kenneth,

      “Ca finira surment par un obscession et c’est vraiment pas bon” > c’est tout à fait ça. Pour certains, le mentalisme devient un TOC. Mais comme je l’ai dis plus haut je suis convaincu qu’avec le temps les gens qui tombent dans cette dérive se lassent et arrêtent. Ce n’est donc pas bien grave.

      Merci à toi pour ton message.

      Répondre
  • Avatar
    Guillaume
    26 avril 2014 à 15 h 30 min

    Namarië (Bonjour ou au revoir en elfique) Félix,

    Merci pour cet article très intéressant.
    Je me suis plutôt retrouvé dans le premier groupe et je suis assez d’accord avec ta classification des personnes.

    J’ai beaucoup aimé ta métaphore de l’horloge, ça explique clairement quel regard l’on doit avoir sur le monde. Il ne faut pas rester à le regarder passivement fonctionner, il faut observer les rouages qui le font marcher, pour mieux le comprendre, et ensuite si on a les capacités nécessaires, modifier son fonctionnement et le rendre meilleur. Pour moi c’est la meilleur utilisation de la manipulation.

    Je suis content que tu recommences à écrire de nouveaux articles, j’attends le prochain avec impatience =)

    Namarië =D

    Répondre
    • Avatar
      Félix Boussa
      29 avril 2014 à 9 h 22 min

      Namarië Guillaume (ehh, je pourrai mettre à jour mon CV et marquer “langue secondaire : Elfique”),

      Tu as bien résumé l’article en un paragraphe, c’est l’idée que je voulais faire passer. Merci pour ton message et tes encouragements, ça m’a fait très plaisir.
      A bientôt !
      Félix

      Répondre
  • Avatar
    Saw
    26 avril 2014 à 17 h 59 min

    Salut Félix,
    cet article vient juste au temps, il y a quelques jours que j’essaie de convaincre mon ami que développer sa personnalité et essayer de mieux comprendre les gens afin de mieux gerer toute situation est quelque chose de primordial, mais lui, il refuse de me comprendre, et crois qu’on ne doit pas chercher à changer pour faire plaisir aux gens ou pour etre amis avec quelqu’un. j’ai essayé de lui communiquer mon point de vu mais en vain.
    grace à cet article je peux enfin lui convaincre qu’on existe, nous qui cherchons continuellement à nous améliorer, et que lui aussi il appartient à un groupe qui, malheureusement ne crois pas au pouvoir du mentalisme!
    je suis tout à fait d’accord avec vous, j’aimerais bien que vous écrivez plus d’articles de ce genre
    A tres bientot

    Répondre
  • Avatar
    Elodie
    26 avril 2014 à 18 h 18 min

    C’est un super article ! Et je suis d’accord avec toi pour les 3 groupes. Je saurais quoi leur dire maintenant ! 😉

    Répondre
    • Avatar
      Félix Boussa
      29 avril 2014 à 9 h 20 min

      Merci Elodie, content que l’article t’ait plu !

      Répondre
  • Avatar
    Van der Linden christine angéline
    27 avril 2014 à 15 h 05 min

    Bonjour Félix ,
    je me suis faite rare pour des raison que tu connaît
    j’ai bien lu et j’adhère a ce que tu développe , moi je suis du groupe 1 , mais également très curieuse du comment cela marche 🙂 = je suis une femme .
    Je serais plus libre a pouvoir suivre tes publications dorénavant
    Tes cours m’ont apporté de la joie comme de la peine , eh oui une ouverture sur la réalité du comportement humain et je m’y inclus .
    Néanmoins je suis bien restée moi même et peu importe ce que l’ont penseras de moi = ma propre présence ne m’ennuie pas .
    J’observe plus les gestes des personnes mais ne reste pas bloquée a cela a la première rencontre , je laisse du temps a apprendre a connaître mieux et vois a ce moment , car je suis loin d’être parfaite , mais tu m’aide a mieux me connaître et ce que je vois n’est pas toujours tout blanc .
    Continue Félix
    j’apprend beaucoup en restant moi -même
    Christine

    Répondre
    • Avatar
      Félix Boussa
      29 avril 2014 à 9 h 20 min

      Salut Christine, c’est important ce que tu dis “apprendre (le mentalisme) en restant soi-même”. Beaucoup croient que c’est impossible ou très compliqué mais je n’ai jamais vu les choses comme ça, je suis content qu’une autre personne mette le doigt dessus en allant dans mon sens.

      Merci pour ton message ! Passe une belle journée,
      Félix

      Répondre
  • Avatar
    jean luc
    29 avril 2014 à 9 h 34 min

    Super Christine que je salue 😉
    Tu as mis le droit sur un point important : nous sommes imparfaits !! et il faut l’accepter !!
    Pleins de gens viennent me voir pour ” soigner” leur imperfection et je leur apprends juste à l’accepter . L’illusion de perfection est une pensée irrationnelle qui nous mets vraiment une claque .

    En réagissant comme tu le fais, tu donnes une chance à la personne dont les messages non verbaux ne te conviennent pas a l’instant t ,de progresser .

    Ses messages sont le reflets de ce qu’elle vit intérieurement à l’instant t mais qui sais ce que vous pourrez vivre à l’instant t+1 ??

    Peut être est elle mal à l’aise ? Ou bien elle a ” quelque chose de pas cool “sur le gaz” mais peut être aussi a t’elle pris la décision d’adresser ce problème et étudie comment le résoudre ??

    C’est bien tout ce que nous apprenons ici ; mais cela doit être utilisé avec sagesse !! C’est je pense le plus difficile pour nous a réaliser, que d’avoir la ” juste attitude” pour ne pas souffrir ni faire souffrir.

    Connaitre l’envers du décors ne veut pas dire qu’on ne peut plus assister à une pièce de théâtre ?

    Meilleures pensées
    Jean Luc

    Répondre
  • Avatar
    Hugo
    14 mai 2014 à 18 h 35 min

    Salut,

    Un très bon article ! Tout simplement parce que je pense qu’il était nécessaire de le préciser. Beaucoup de gens pensent que le mentalisme, comme la séduction ou le développement personnel sont tout droit sortis d’un livre de magie noire. Et que ce ne sont pas des choses sur lesquelles on peut travailler. C’est naturel, ou non.

    Et c’est complètement faux. Même si certains ont des facilités par rapport à certains aspects, on peut toujours (vraiment toujours !) développer ses connaissances, mieux comprendre certaines situations, etc.

    Alors, comme je l’ai déjà dit, un excellent article. Vraiment ! Je pense que cette publication livre une importante leçon de vie, qu’il est nécessaire de retenir.

    A bientôt,
    Hugo.

    Répondre
    • Avatar
      Félix Boussa
      15 mai 2014 à 12 h 53 min

      Salut Hugo, merci pour message ! 🙂

      Répondre
  • Avatar
    ica
    24 mai 2014 à 14 h 03 min

    Super Article, j’ai reconnu deux, trois personnes de mon entourage dans la remarque qu’on t’a faite.
    L’un d’entre eux est un excellent manipulateur né, meilleur que je le serai jamais mais, il n’a pas assez d’empathie pour comprendre parfaitement ce que les gens pensent, ce qui en fait un être tout aussi facilement manipulable.

    Je remercie au passage Fandu, sans qui je n’aurais pas su que tu avais repris ton forum.

    Répondre
    • Avatar
      Félix Boussa
      24 mai 2014 à 14 h 26 min

      Salut Ica, je suis content de te trouver ici ! En général les “manipulateurs nés” sont empathiques, c’est vrai que le gars dont tu parles doit être étonnant.

      Merci pour ton message, à très bientôt.

      Répondre
  • Avatar
    Vince
    28 septembre 2014 à 22 h 10 min

    Yo félix, très joli article 😀 Il y a juste un point qui me gène, dans les catégories que tu cites, tout les lecteurs sont amenés a ne pas se reconnaitre dans la 3, d’ou il s’agirait peut etre d’une sorte d’étiquetage qui n’inviterais pas le lecteurs a se poser la question de quelle est sont réel rapport face au mentalisme non ? Je m’appuis egalement sur la devalorisation que tu porte au dernier groupe durant le reste de l’article.
    Je tiens quand meme a préciser qu’il s’agit d’une critique constructive et non pas d’un commentaire toxique comme certains autres … Comme l’a précisé Laurence, il faut aimer pour connaitre, et connaitre pour ”critiquer”.
    En tout cas je me fais un plaisir de devorer tes articles sur un sujet que j’ai découvert il y a peine 4 jours 😀
    A très bientot j’espère 😀 Vince 🙂

    Répondre
    • Avatar
      Félix Boussa
      7 octobre 2014 à 9 h 16 min

      Salut Vince,

      Dévalorisation du groupe n°3, oui. Par contre le lecteur est toujours invité à réfléchir à sa situation. Beaucoup de gens par e-mails m’ont avoué avoir fait partie du groupe 3 avant de découvrir mon blog ou d’autres blogs. En d’autres termes ils ont admis ne pas s’être posé beaucoup de questions jusqu’à maintenant, puis ils ont changé de façon de faire.

      Je ne crois pas que dévaloriser un groupe empêche le lecteur de s’y reconnaître. Au contraire, beaucoup de gens n’ont pas tellement confiance en eux et s’associent plus naturellement à quelque chose de moyen plutôt qu’à quelque chose de génial, par humilité et par manque de confiance.

      Merci pour ton commentaire !
      Félix

      Répondre
1 2

Laisser un commentaire