Organisez votre suicide social : arrêtez de mentir pendant une semaine

Mentalisme 18 février 2011

Organisez votre suicide social : arrêtez de mentir pendant une semaine

Mentir c’est mal. Pourtant, tout le monde ment ! Vous mentez, je mens, vos voisins mentent, votre famille ment. La plupart du temps, nos mensonges nous concernent. Nous mentons pour préserver notre égo et pour protéger nos propres intérêts.

Cathal Morrow, un intellectuel Anglais, a décidé de passer une année sans mentir. C’était en 2010. Quand il a expliqué son projet à sa femme, elle n’y croyait pas. D’ailleurs, personne n’y croyait autour de lui !

Il décrit son histoire dans un livre en Anglais, qui n’a encore jamais été édité. Si cela vous intéresse, son blog est à votre disposition !

Et ça fait quoi de ne plus mentir ?

Il raconte que son année sans mensonge l’a énormément ouvert au monde. Mais à vrai dire, il ne pensait pas qu’être honnête créerait autant de drames autour de lui !

Par exemple, son beau père est un passionné de champignons. Il en mange, il en ramasse et il en parle tout le temps ! Un jour, le beau père demanda à Cathal ce qu’il pensait des champignons. Cathal a répondu “A vrai dire, ils m’importent peu. Je trouve les champignons vraiment ennuyants tu sais”. Le beau père a hurlé de colère.

Quand sa femme lui demandait “Tu trouves que j’ai grossi ?“, Cathal était obligé d’être honnête. “Oui, tu as pris du poids“, lui répondait-il.

Alors qu’il travaillait dans les affaires, un partenaire de business particulièrement égoïste demanda à Cathal ce qu’il pensait de lui. “Tu as un égo énorme, tu nuis énormément à nos affaires” répondit-il. Depuis, ce partenaire n’a jamais plus donné de nouvelles.

Les anecdotes comme celles là sont nombreuses…

Durant son année, Cathal a tout de même menti une fois : lorsque son fils lui a demandé si le père Noël existait. Il y a des mensonges à savoir tenir, nous sommes d’accord ! 😉

1118-ajubel

Pourquoi mentons nous, et à partir de quel âge commençons nous ?

Il a été démontré que les enfants de 3 à 4 ans ne mentaient pas. Absolument pas par “bonne conscience” mais parce qu’à 3 ou 4 ans, on ne distingue qu’une seule justesse : celle que l’on perçoit. À cet âge, tout ce que nous faisons nous parait juste, il n’y a aucune raison de vouloir le dissimuler !

À partir de 7 ans, l’enfant ressent un besoin immuable de plaire à l’adulte pour se faire accepter. En mentant obstinément, il s’aliène au désir de sa mère ou de son père pour plaire, pour ne pas être exclu. En mentant sur la mauvaise note qu’il a eu à l’école, il est sûr de ne pas décevoir son papa. En niant avoir cassé le vase dans le salon, il est persuadé de ne pas décevoir sa maman.

Les adultes qui n’ont jamais appris à suivre un chemin spirituel personnel, et qui désirent absolument être consensuels, mentent. Ils n’ont jamais évolué et restent dans la même logique qu’à leur enfance : ils doivent s’adapter aux désirs des autres pour plaire, pour ne pas être exclu. Et pour cela… Ils mentent.

PS : si vous voulez des techniques mentalistes beaucoup plus poussées, regardez le livre que j'ai écrit sur l'art de la manipulation mentale et le mentalisme.

Apprendre le mentalisme et la manipulation mentale

Auteur turbulent, et fondateur de l'Institut Pandore. Je me lasse de tout, sauf d'apprendre et de dire des gros mots. J'écrivais sous pseudonyme (Félix Boussa et Charles Cohle).
64 Comments
  1. Nono

    Bon article mais impossible de trouver le blog de ce Cathal..

    • Felix Boussa

      Mince, il a désactivé son blog :( dommage !

  2. Quentin

    C super et tellement vrai ! Merci, je recommanderai ça à mes futurs enfants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *