Menu
Mentalisme

Utilisez les bons mots pour manipuler votre patron et votre entourage

Certaines techniques de manipulation impliquent votre gestuelle, d’autres impliquent votre faculté à argumenter spontanément… D’autres techniques très efficaces impliquent votre vocabulaire. C’est l’une d’elles que nous allons voir aujourd’hui.

Mise en situation. Vous travaillez depuis 7 ans dans la même boite, et votre patron ne vous a jamais augmenté. C’est le moment d’agir et de demander une augmentation à juste titre.

Lors de votre entretien, il sera primordial de surveiller votre gestuelle : ne cachez ni votre bouche, ni vos mains. Tenez vous droit, ne croisez ni les bras, ni les doigts. Oubliez les gestes machinaux comme les grattements de tête ou de genoux.

Maintenant que vous paraissez confiant, sûr de vous, et que vous souriez, il va falloir travailler le discours.

dreamstime_5851725

Certains mots résonnent plus fort que d’autres dans la tête de votre interlocuteur. Si vous prononcez le mot “salaire” ou “augmentation” à votre patron, il y  a fort à parier qu’il se mettra dans une posture offensive. Dans ce cas, votre entretien ne sera pas des plus fructueux.

Plutôt que de parler SALAIRE, détaillez votre situation, mettez-vous en avant, sous-entendez votre besoin d’argent. Votre patron comprendra de lui-même. L’important étant que vous ne lui ayez que suggéré le mot augmentation.

Manipuler avec des mots qui choquent, qui provoquent.

Comme je vous l’ai dis, certains mots vont mettre votre interlocuteur dans une posture offensive, argumentative, voire agressive. Des mots comme OGM, nazisme, clonage, immigration, jeux vidéo, drogue etc.

Convaincre et adoucir avec des mots rassurants.

D’autres mots, au contraire, vont apaiser votre discours. Même si ils vous paraissant gnangnan et clichés, ce sont ceux qu’utilisent bon nombre de politiques dans des discours de crise : ouverture, liberté, lumière, amour, respect etc.

Les mots qui font peur.

Les reportages sur la nano-technologie adorent connoter les mots “micro-puces”, “nano-puces” comme étant des virus électroniques qui nous envahiront dans un futur pas si lointain. Pourtant, des micro-puces, il y en a partout dans nos ordinateurs et dans nos téléphones.
Il en est de même avec les reportages sur les jeux-vidéo, qui sont liés, dans 90% des cas, à la dépendance de nos jeunes ado.

En bref : maitrisez votre langage, la tournure de vos phrases et les mots que vous employez pour maitriser l’image que vous renvoyez à vos interlocuteurs.

11 Commentaires

Laisser un commentaire

Les commentaires sont dorénavant fermés (pourquoi ?!)