Les 5 PIRES réactions que vous déclencherez en parlant de mentalisme autour de vous

Mentalisme 23 juin 2013

Les 5 PIRES réactions que vous déclencherez en parlant de mentalisme autour de vous

“Ne jamais parler de mentalisme à son entourage si on n’est pas sûr (et certain) qu’il le prenne bien“. C’est un des premiers conseils que je donne dans ma formation. Il y a mille raisons à cela.

D’abord, parce que les gens ont une très mauvaise réaction face au mot “manipulation”. C’est un peu comme le mot “nazisme”, il fait tout de suite peur (j’avoue qu’avec une comparaison pareille j’entretiens le malaise, mais c’est pour imager simplement). Ensuite parce que le mot “mentalisme” est associé à plein de gus bizarroïdes que les gens ont aperçu un jour sur un plateau télé.

SI vous vous sentez l’âme d’un aventurier et qu’il vous vient à l’idée de parler de mentalisme à vos proches, voici un top 5 des pires réactions que j’ai vécu et que vous devriez anticiper.

1: Le “Ah-ouais-nan”.

“Ah ouais, nan, moi les trucs avec des esprits, des morts et tout ça… Ouais, nan j’aime pas trop.”

Il confond mentalisme et spiritisme. Pour lui, le mentaliste invoque des fantômes ou des vampires. Vous allez avoir beaucoup de boulot pour lui expliquer de quoi il s’agit concrètement, mais ce n’est pas le plus difficile à convaincre. Il ne part avec aucune idée préconçue sur le mentalisme : il ne sait simplement pas de quoi il s’agit.

2: Le Paranoïaque.

test-lire-pensees (1)

“Tu fais du mentalisme ?? TU VAS LIRE DANS MON CERVEAU ?? SI JE M’ENROULE LA TÊTE DANS DU PAPIER ALUMINIUM JE SUIS PROTÉGÉ ??”

Attendez, vous lui avez juste parlé de “mentalisme”… il va aussi falloir lui expliquer que mentalisme et manipulation sont relativement liés. Je me moque gentiment, mais ce type de personnes réagit tellement mal qu’il est fort possible qu’elle rompe quelques liens avec vous. Pour elle, les mentalistes sont des bouffeurs de pensées psychopathes. Si vous savez que votre interlocuteur est sceptique et branché paranormal à la base (du genre à croire au malheur, au chat noir, aux fantômes) alors je vous invite à ne jamais prononcer le mot “mentalisme” face à elle.

3: La groupie qui idéalise

“Sérieux t’es mentaliste ?! Attends tu connais Patrick Jane ? Nan attends mais… c’est un truc de fou là ! Genre je connais un mentaliste… Journée de DINGUE TOTAL.”

On ne peut pas lui en vouloir, mais cette personne (fille ou garçon hein, pas de sexisme) voit les mentalistes comme des êtres de lumière, au dessus de la race humaine. Pour elle pas de doute : le mentalisme est un don à la naissance qui ne s’explique pas. Les mentalistes (tous comme les Illuminatis qui dominent le monde) peuvent lire dans les pensées, léviter, faire fondre les cerveaux à distance… Ok, j’exagère ! Mais ce qui est sûr, c’est qu’elle n’a pas pensé UNE seconde qu’elle pouvait elle aussi devenir mentaliste un jour dans sa vie. Le “mentalisme”, c’est un concept qui lui paraît complètement inabordable. En réalité, toute personne motivée et un peu intelligente socialement peut devenir mentaliste en travaillant.

4: Le comique de service

“Ah ouais t’es mentaliste ? Vas y je pense à un nombre entre 0 et 1 milliard, à une couleur, à un animal et à un lieu et tu dois deviner à chaque fois ! AH T’Y ARRIVES PAS ? C’EST PAS ENCORE AU POINT TON TRUC DE MENTALUS LÀ.”

Ce genre de personne confond le mentalisme psychologique et le mentalisme de spectacle. Même si l’idée est tentante, un mentaliste-psy ne devine pas les pensées des gens comme par magie. Il faut de l’induction ou un pur cold-reading avant cela. Ce type-là de sceptique est insupportable et très difficile à convaincre. Je vous recommande de ne pas trop rentrer dans le détail pour éviter de perdre votre temps. Il essaiera de vous ridiculiser du mieux qu’il pourra. Vivement que les Illuminatis nous expliquent comment faire fondre les cerveaux par la pensée finalement…

5: Le mec qui s’en fout

Alors que vous vous êtes décidé à braver l’impossible et à ENFIN parler de votre passion à un de vos proches : il s’en fout.

“Ah ouais le mentalisme, je vois. Et sinon t’as vu la vidéo du chien qui mange du citron sur Facebook ? énorme !”

C’est très frustrant parce qu’en général, on parle de mentalisme aux gens qu’on apprécie. On s’attend à un peu d’intérêt de leur part. En plus, on vit le mentalisme à 200% : c’est un nouveau rythme de vie à prendre lorsqu’on commence. Du coup, on a envie d’en parler, de se vanter un peu, puis de faire découvrir quelque chose de fou aux gens qu’on apprécie. Cette réaction est assez atroce, d’autant plus qu’elle peut en cacher une autre… Je m’explique.

J’ai parlé de mentalisme, entre autre, a une amie qui s’en est complètement foutue au départ. Finalement j’ai compris qu’elle était du type “Réaction 2 : la paranoïaque”. Plusieurs mois après, elle m’a sorti un “t’es pas en train de me manipuler avec tes trucs de cerveau et de mentalisme là ?” au détour d’une conversation. Depuis ce jour et après toutes mes mauvaises expériences passées, je n’ai plus jamais parlé de mentalisme à personne.

taire

Ce top 5 des réactions est très caricatural, à tendance humoristique. Cependant, j’ai vraiment rencontré ces 5 types de réaction au cours des 10 dernières années, avant de ne plus jamais prononcer le mot “mentalisme” en public. Je vous déconseille de parler de mentalisme autour de vous si vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre, ou si vous savez que les gens en face ne sont pas très ouverts là dessus.

J’aimerais beaucoup savoir comment ça s’est passé pour vous, lorsque vous avez parlé de mentalisme à votre entourage, si vous avez osé le faire ? Bonne expérience, mauvaise expérience ? Si vous n’avez pas franchi le pas, pensez-vous vous lancer un de ces jours ?

PS : si vous voulez des techniques mentalistes beaucoup plus poussées, regardez le livre que j'ai écrit sur l'art de la manipulation mentale et le mentalisme.

Apprendre le mentalisme et la manipulation mentale

Auteur turbulent, et fondateur de l'Institut Pandore. Je me lasse de tout, sauf d'apprendre et de dire des gros mots. J'écrivais sous pseudonyme (Félix Boussa et Charles Cohle).

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Sorry that something went wrong, repeat again!

87commentaires

des plus récents
Meilleur des plus récents des plus anciens
1

Quand j’en ai parlé à ma copine, elle m’a simplement dit qu’elle ne voulait pas que j’essai de devenir mentaliste par crainte de ne plus avoir d’intimité. Quel que soit le geste qu’elle fasse, expression faciale ou mot qu’elle prononce je pourrais directement deviner ce à quoi elle pense et dans quel état émotionnelle elle se trouve, selon elle.

J’ai eu beau lui expliquer que mentalisme ne veux pas dire génie qui a un super pouvoir et que je m’y intéressait plus pour convaincre dans une optique commerciale, pour me “protéger” des personnes qui ne sont pas sincère (en dehors de mon entourage proche) et aussi par curiosité.

Ceci dit ce n’est pas sa réaction qui me retiendra d’apprendre le mentalisme, bien que je comprenne ses craintes.

Merci pour cet article intéressant, que j’aurais aimé lire avant ^^

2

Pareil pour moi on passe pour un rigolo mais en faite tu vois que personne ne sait ce que ça représente réellement

3

Tout comme le commentaire que j’ai posté sur un autre “topic” Félix, j’avais évoqué un exemple, que j’avais réellement vécu. J’ai donc en effet manipulé une “amie” à moi, prenant des risques pour être au courant de ses sentiments, et lui avouant que j’avais usé de la “manipulation”. Je lui parle encore car j’ai su trouver les mots, donc dans un sens ce fut une mauvaise expérience, mais elle m’a dit que je ne devrais plus JAMAIS recommencer à la “manipuler”, et elle avait failli arrêter de me parler.
Bref, bonne soirée!

4

Alors, moi j’ai plus eu affaire avec le type 4. Mais il y a eu une raison :p.
Depuis tout petit, je fais de la magie (close-up, scène…) et du mentalisme de spectacle. Du coup, cela ne me dérange pas, qu’ils réagissent comme cela. Mais personnellement, je parle de mentalisme ou toute autres idées qui m’intéressent, seulement avec des gens avec qui je sais qu’ils ne le prendront pas mal (phrase bizarrement construite ;p).
Et puis, je ne vais pas dire que je m’intéresse au mentalisme psychologique, c’est perdre toute les occasions que j’aurai de manipuler ces personnes =D.

5

Si je devais parler de mentalisme je testerai d’abord le terrain en utilisant l’humour. Ça me permettrait d’introduire des notions tels que l’étude des réactions des personnes, les micro-mouvements, leurs paroles, etc.

Ensuite j’aborderai le sujet plus sérieusement en étayant mes propos : Vous savez qu’il y a des études la dessus, qu’on peut l’apprendre, etc.

A ce moment si la réaction est bonne, que je sens les personnes intéressées, je pourrai leur dire que je m’informe sur des sites, que je m’entraine avec des exercices.

6

Salut Felix,

Moi je n’ai pas parlé qu’a une personne parce que je savais que ça pouvait l’intéresser. Si non j’évite de parler à tout le monde pour éviter ce genre de réactions.

7

Moi pour ma parre, lorsque j’en parle a ma famille, il sans foute complètement, lorsque que je veut leur fair par de mes connaissance, il s’énerve parceque sa les gave et qu’il sans foute. Du coup je peut presque pas metre en pratique ma passion :'(

8

Salut à tous,

pour ma petite expérience, il est vrai que le coté spectacle de magie a tendance à ressortir avant les autres, plus que le côté paranoïaque ” tu serais pas en train de me manipuler ???”…
Du coup je reste relativement vague et évite la plupart du temps de prononcer le mot “mentalisme” que je remplace par “techniques de communication” ou éventuellement “éthologie” voir “ethnologie” suivant le contexte. Je fais d’ailleurs souvent le lien avec l’éthologie appliquée au dressage des chevaux, que je pratique depuis 7 ou 8 ans et qui, de la même façon, donne des résultats de l’ordre de la magie ou du spectacle pour certains cavaliers issus des méthodes classiques.

Conclusion : pour vivre heureux vivons masqués 😉

9

Super article article Félix ! Avec ca on me dira plus ” de quoi tu parles ?? mais t’es un danger toi !! ”

10

Je crois que c’est les américains (sans aucune garanti de ce côté là) qui parlent de “social psychology” pour éviter de dire manipulation, mentalisme, etc.
Pas sûr que les réactions soit différentes du tout au tout (surtout que ce qui touche au “psy” a encore une aura surnaturel en France) mais ça évite les réactions 1 et 3. Toujours ça de pris 😉

11

Bah je l’ai dit a un ami et ça réaction était bizarre : ” Du Mentalisme , ah ouai en gros tu te sert des gens pour te facilité la vie et arriver a tes fins , c’est dégueulasse . Et sinon ça marche bien tu pourrais m’aider parce que j’ai une amie qui me prend la tête … ” Ok … oO

12

J’ai déjà fait le test oui. Les réactions vont de la peur au septicisme total. La pensée de quelque chose d’occulte, d’innaccessible, de très bizzarre. J’ai arrêté!

13

Bonjour Félix, tu as raison avec ton article sur le mentalisme, les gens sont fermés ou réagissent comme tu l as décris. Tes articles sont tres intéressant. Merci Félix. Amlicalement

14

Julien, ça peut-être une bonne façon de faire effectivement. Si tu essaies, n’hésite pas à faire tes remarques ici 🙂

15

Ouais je comprends ton point de vue sur “perdre les occasions”. C’est une façon de voir intéressante 🙂

16

Bonjour Félix,

Je n’ai pas encore connu ces 5 réactions parce que j’en ai parler qu’a un ami avec qui ont discute beaucoup psychologie. Et tu as raisons les gens n’ont pas l’esprit aussi ouvert qui le dise. lol.
D’ailleurs la dernière fois tu m’avais parlé d’une série TV , PSYCH, et j’ai adoré, j’ai mangé les saisons. Si tu ne l’as pas encore vu, regarde le film les insaisissables, il y a du mentalisme ainsi que de la magie, c’est plutôt bluffant, bon après je ne suis encore que débutant ^^.
Merci encore pour tous ces bons conseils, je réfléchirai à deux fois avant de faire la bêtise.

17

merci pour cette article car ça me touche vraiment que je suis pas seul a vécu l’expérience,
pour moi je conseil vivement au futur mentaliste ou ceux qui n’a pas vécu l’expérience a ne pas le faire
car je vous assure que ce n’est pas rigolo. Comme moi qui est un simple étudiant, je joue souvent sur l’émotion des gens, et quand on les expliques comment on a parvenu à les rendre heureux, la ça vient “LE TITRE DE L’ARTICLE” dans tous les couleur(vraiment), je crois que la plupart de l’humanité aime le mensonge, il faut mentir pour survivre(contre sens a une article, désolé ce mon opinion personnel) car les autres nous accepte si on admet que tous ces ceci sont ne vient pas d’une étude mais c’est naturel ou innées.
merci a vous tous.
ps : excuse pour les fautes d’orthographe

18

J’ai bien rigolé à “La groupie qui idéalise”! Moi je l’ai dit à un de mes proches il a réagit au mix du 1. et du 4.! Crois-moi c’est très marrant à voir haha! Très bon article parce-qu’il est véridique. 🙂

19

Très bon article Félix, et malheureusement vrai.
Le mentalisme est très mal vu, j’ai pour ma part, eu la réaction :
“Mentalisme ? Mais tu sais, Patrick Jane, c’est qu’un role, ein.”
J’ai mis fin au discours avec :
“Je m’attendais à cette réaction banale.”
Mais ça reste difficile à encaisser. Le mieux resterais peut etre, et de mon avis, atteindre un très bon niveau, et là, en parler, et prouver.

Envers et contre tous, je continuerais à me passionner pour le mentalisme.
Rpgtoul

20

bonjour à tous très peu de personne sont au courant pour ma passion (même mon ami d’enfance le sait pas) certes je l’ai dit à une collègue de travail en lui disant que cela ressembler plus à une approche psychologique ça réaction ma surpris “je me doutes que c’est bien ton genre, vu que tu aimes les choses complexes”.

Charger plus