Le syndrome de Gröger : convaincre votre interlocuteur lorsque vous êtes à court d’arguments

Mentalisme 7 mai 2011

Le syndrome de Gröger : convaincre votre interlocuteur lorsque vous êtes à court d’arguments

On a tous voulu, un jour, avoir le mot de la fin dans une conversation. Clore le débat et clouer le bec à notre interlocuteur avec des arguments incontestables. Alors, parfois on réussit et on en est fier, mais il arrive aussi que notre argumentaire soit un peu fébrile, voire inexistant… Et là, ça devient plus compliqué.

On s’embourbe, on dit n’importe quoi et on passe pour un gros débile. Alors si c’est votre cas un peu trop souvent, rassurez-vous, on a la solution pour vous : il suffit de manipuler votre interlocuteur avec le syndrome de Gröger. 

Le syndrome de Gröger, c’est quoi ?

Le syndrome de Gröger est un simple effet psychologique, qui peut vous sauvez la vie si votre argumentation flanche un peu. Sa découverte n’a pas été datée précisément, mais il est clair qu’il remonte aux années 50, juste après guerre. Pourquoi l’après-guerre ?

C’est à partir des années 50 que la science a commencé à prendre une place importante dans la vie de “monsieur Tout-le-monde”, en tous cas dans les pays occidentaux.

Les premières expériences psychologiques rendues publiques ont eu lieu dans les années 50 à 60 : Asch, Milgram, Paul Ekman avec sa théorie des micro-expressions et j’en passe.

OPTOGENOME-I-How-do-chemicals-feel

Pour “Monsieur Tout-le-monde”, la science a toujours eu raison : le syndrome de Gröger consiste à croire et à assimiler tout ce qui se rapproche d’une vérité scientifique parce que celle-ci a été nommée, énoncée et illustrée comme telle.

Autrement dit, pour faire admettre un fait, une théorie, une idée, un argument à une personne un peu crédule, il suffit bien souvent d’envelopper vos arguments dans un papier-cadeau “scientifique” en utilisant des mots comme “théorie de”, “règle de”, “loi de”… puis de donner quelques exemples concrets qui justifient votre théorie.

Vous connaissez la loi de Murphy ? Elle s’énonce de cette façon : « si quelque chose « peut » mal tourner, alors cette chose finira « infailliblement » par mal tourner ».

L’exemple le plus récurent est celui de la file d’attente : si l’on se trouve dans une file d’attente quelconque, située entre deux autres files, il y a de grandes chances pour que les autres files avancent plus vite que la notre. Et que si l’on change de file, celle que l’on a quittée aille plus vite que celle que l’on vient de rejoindre.

Cet adage de Murphy est devenu une loi parce qu’on lui a donné le nom de “loi”. En réalité, ce n’est qu’une plaisanterie inventée par un capitaine de l’US Army pour humilier un de ses soldats lors d’un entrainement.

Du coup, le syndrome de Gröger que je viens d’inventer à l’instant se justifie de lui même, n’est-ce pas ?

Et pourtant, le syndrome de Gröger en a piégé plus d’un…

Vous pensez que le syndrome de Gröger fonctionne uniquement sur des gens pas très éclairés ? Eh bien c’est faux. Et c’est bien ce qu’a démontré l’étude du Dr Fox.

L’effet Dr Fox

Dans les années 70 aux États-Unis, une expérience a été réalisée pour démontrer que l’évaluation du professeur dépend beaucoup plus de sa personnalité que du contenu du cours qu’il récite. Pour faire court : on aurait tous tendance à croire qu’en matière d’éducation et de savoir que l’habit fait le moine.

Pour démontrer cela, l’expérience consistait à annoncer à des étudiants thésards qu’une conférence serait tenue par le célèbre mathématicien « Dr. Myron L. Fox ».

7405-illustration-of-a-classroom-with-a-teacher-pv

Les étudiants se sont donc précipités pour écouter le spécialiste, et ont tous eu un retour très positif sur la qualité de la conférence.

Et pourtant… Ce fameux Dr Fox n’était qu’un acteur ! Oui, un acteur qui a bien appris son texte truffé de jargon mathématique qu’il ne comprenait pas lui-même.

Mais comment des thésards ont bien pu se faire avoir ?

C’est simple, d’abord, parce que le Dr Fox a été présenté comme brillant dans son domaine. De plus, le titre de “docteur” impose respect, autorité et confiance. Et on a plus tendance à croire sans douter un docteur qu’un boucher par exemple, alors que c’est totalement idiot.

Ensuite, il a juste suffit que l’acteur récite son texte avec conviction et autorité pour remporter l’adhésion des étudiants.

Des formules toutes faites, enrobées de mots scientifiques difficiles à prononcer mais qui font très savants, une prestance et une éloquence irréprochables… Et le tour est joué. Les étudiants n’ont à aucun moment remis en doute la parole du faux Dr Fox, et ont même complètement adhéré aux propos alors qu’il s’agissait d’un canular.

Pour finir…

Si le syndrome de Gröger ça a fonctionné sur des centaines de thésards, nul doute que vous puissiez aussi faire des ravages autour de vous.

Et même si vous ne l’appliquez pas, au moins maintenant vous êtes prévenus, et vous saurez décrypter les futurs Dr Fox autour de vous.

PS : si vous voulez des techniques mentalistes beaucoup plus poussées, regardez le livre que j'ai écrit sur l'art de la manipulation mentale et le mentalisme.

Apprendre le mentalisme et la manipulation mentale

Auteur turbulent, et fondateur de l'Institut Pandore. Je me lasse de tout, sauf d'apprendre et de dire des gros mots. J'écrivais sous pseudonyme (Félix Boussa et Charles Cohle).

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Sorry that something went wrong, repeat again!

41commentaires

des plus récents
Meilleur des plus récents des plus anciens
1

Bonjour Félix,

Chapeau pour l’article!!!!, très intéressant, mais surtout le plus intéressant c’est comment tu nous a eu.

Bonne continuation.

2

D’ailleurs il est scientifiquement prouvé que les fautes d’accords sont dues à une intelligence accrue mais mal comprise par le sujet qui se doit de mieux connecter ses deux hémisphères.

3

Bonjour,
Bravo pour cet article.
Pour ma part je pense que les gens ou Mr tout le monde cherche à faire parti d’un groupe.
Alors dans ce cas : Je veux vendre une voiture rose mais le client n’aime pas.
Pour augmenter mes chances et je dit bien augmenter pas assuré le vente , je n’ai qu’à dire
“vous savez les scientifiques ont démontré que 75% des hommes possédant une voiture rose affiche une meilleure réussite de vie que les autres.
Et là le mec cherche à ce retrouver dans cette statistique des 75%, il ne veux pas que l’on pense de lui que c’est un looser.

En tout cas votre site est dans mes favoris maintenant.

4

Désolé pour les fautes, j’ai carrément abusé sur les accords.

5

NEMENTON , ta courte demo sur l’hémisphère droite et gauche du cerveau est pile poil le syndrome de Gröger !

6

Bonjour,

Bel article en effet! J’aimerais ajouter qu’il est encore plus facile et intéressant d’utiliser cette méthode lorsque l’on est aux faits des paradigmes sociaux et scientifiques qui gouvernent la pensée des gens qui nous entourent. La connaissance de ces paradigmes peut permettre de placer les autres dans des situations où ils seront plus réceptifs ou, au contraire, créer des événements déstabilisants. Un très bon film québécois fait d’ailleurs la preuve de ce phénomène : Nos voisins dhantsu .

7

Merci beaucoup Felix pour cet article ! j’avoue que je n’etais pas convaincue masi à la lecture des commentaires, je me suis apperçue que cela marchait.
Pour m’en assurée, je viens de tester et j’avoue, aussi surprenant que ça paraisse, cela fonctionne !!!
Merci

8

Bonjour,

Très intéressant et d’ailleurs je me suis fais avoir moi aussi ce n’est qu’en lisant la dernière phrase que j’ai compris… Comme quoi les arguments envelopper de science sont tout de suite prit au sérieux par notre esprit!
J’aimerai savoir comment le général de l’army US a pour humilier un de ses soldat en appliquant (ce qui est devenu par la suite) la loi de Murphy?

9

merci de me faire comprendre la loi murphy

10

J’avais compris que ce syndrome de gröger n’existait pas des que j’ai lu “sa decouverte n’a pas ete datee precisement”! Haha

11

J’adore ce bel article illustré! La démonstration par l’effet de surprise est bien vue! 🙂

12

Cette tendance à associer “vérité” et “sciences” me rappelle celle qui consiste à associer “vérité” et “religion”.
Il n’y a pas longtemps, j’interrogeais un ami sur ses croyances, et l’une de ses réponses favorites étaient : “parce que c’est écrit dans la Bible”.
Je trouve ce “syndrome” bien dangereux comme toute forme d’incrédulité d’ailleurs !

13

Excellent cet article. Je suis tombé dans le panneau et pourtant je lis régulièrement vos articles. Notez toutefois qu’habitué à la qualité notoire de ce blog, mon esprit pourtant alerte ne s’attendait pas à être piégé. Belle argumentation !

15

Sauf erreur de ma part, on parle bien de Solomon ASCH et de Stanley MILGRAM et non de ash (sans C) et migram (sans L) non ? 🙂

16

Absolument affreux, merci de m’avoir fait remarquer ces deux coquilles !

17

Je me suis fais avoir :’) Très bon article cela dit !

19

Merci a toi surtout pour tes articles, ta disponibilité, et surtout pour tes réponses 🙂

Bye

20

Salut, Très bon article :), j’ai juste une question ôu à tu été chercher le nom de Gröger ? et cette plaisanterie inventée par un capitaine de l’US Army a-t-elle réelement existé ?

Cordialement 🙂

21

Hello Jess !

J’ai choisi un nom imaginaire qui pouvait être un nom de famille. Le choix de l’accent n’est pas anodin, j’ai voulu donner au mot une dimension très concrète avec un tréma, accent qui est généralement peu usité. C’est toujours pareil : les mensonges les plus gros sont ceux qui fonctionnent le mieux. Un nom avec un tréma, on n’en croise jamais. Pourquoi inventer un faux nom écrit si bizarrement ? Parce que justement, il sonnera d’autant plus véridique.

Pour l’anecdote de Murfy, c’est bien réel ! La loi de Murphy est une loi empirique très célèbre, et son histoire est bien celle que j’ai raconté dans l’article. 🙂

Merci encore Jess, de tes commentaires et de ton assiduité.
Bien amicalement, Félix

22

Bravo! Vraiment Bravo !
J’avais même pas compris que ton article était un stratagème avant de lire les commentaire des autre. Houa je croit que je vais lire un max de tes articles sa fait réfléchir et sa nous fait voir les chose autrement.

23

Il y a un autre truc qui marche dans ce domaine,ce sont les textes genre:”Un homme heureux doit vivre aujourd’hui”.il suffit de dire que c’est de voltaire et on aura tt de suite l’air d’un érudit.Je sait d’ailleurs par expérience qu’il est très facile de passer pour plus cultivé qu’on ne l’est vraiment.mais cependant ou est la frontière entre un manipulateur qui vise un objectif en usant de tous les stratagèmes nécessaires et le menteur de base qui veut passer pour un génie?

24

Bonjour Alain,

Clairement, tout dépend du contexte. Mentir pour cacher une culture lacunaire n’avance à rien. Mentir pour faire preuve d’autorité dans le cadre d’un exercice ou d’un désir fort permet de comprendre tout un tas de mécanismes sociaux et d’en profiter pour réussir. “Réussir”, tout est relatif bien sûr.

25

Cet article est génial

26

La science !!! Elle valide des theorie , cree des lois , pour ensuite afirmer d’autres aberation fixee et baser sur ces lois sordides qui on ete approuver par sois disant le grand nombre des plus reconnu tant l’etre humain preocuper par sa sois disant faculter de reflechir , intelligent et a s’adapter aux evenement tent de trouver l’equation de ce qu’il est alors il regarde les etoile , sonde les mers reve de theorie ! Alors que ces calcule sont en constante evolution et contrevers les pensee les ideaux et parfois meme l’utopie des plus fou !!!

27

Oui, il est bien difficile de voir autre choses que le reflet des flammes qui se font passer pour la lumière du jour depuis le fond de notre pauvre grotte.

Tout cela c’est la faute à notre hémisphère gauche, toujours à vouloir rationaliser l’absurde quitte à inventer ce qui n’existe pas en déniant la réalité, implacable dictateur ne laissant aucuns répits à la folie de notre hémisphère droit ;p

28

Pardonnez-moi Kevin mais… je n’ai pas su décrypter vos messages.

29

Que c pathetique …… Cela me rappel de l’adulte qui posant une ” colle a un innocent enfant ” s’attribuant indirectement mais aux yeux de l’enfant les merites de laisser la reflexion se poser …. Dit alors a l’enfant ; qui esce qui est venu avant ? L’oeuf ? Ou la poule ??? Caressant ensuite devant l’enfant agard sa tete de gauche vers la droite comme ci il voulais dire tkt ! Un jour tu s’aura !!! Alors que le pauvre idiot ne sais meme pas lui meme … Quel vertu felix !! Bravo ….

Charger plus